All for Joomla All for Webmasters

Quels sont les accessoires pour votre fer à souder qui sont indispensables ?

 

Que vous soyez un bricoleur débutant ou confirmé, lorsque vous achetez votre premier fer à souder, il est indispensable de se constituer une petite boîte à outils avec tous les accessoires dont vous aurez besoin lors de vos opérations de soudure. Ces accessoires sont spécifiques à l’utilisation du fer à souder : même si vous avez un garage rempli d’outils, si vous n’avez jamais utilisé de fer à souder, il vous faudra investir ! Suivez le guide pour découvrir quels sont les accessoires indispensables ?

Les accessoires fer à souder indispensables :

Le fer à souder

Cela peut sembler évident mais autant le préciser : le fer à souder est le premier élément à acquérir.  Il existe deux types de fers à souder que vous devrez choisir en fonction de votre utilisation.

exemple de fer à souder électronique

Le fer à souder électronique est celui dont vous aurez besoin pour des travaux en électricité ou en électronique. Il nécessite d’être branché sur une prise de courant pour pouvoir être utilisé. On distingue les fers à souder électroniques lents, d’une puissance de 20 à 70 watts, utilisés pour de petites soudures électriques ou des travaux de ferblanterie ; et les fers à souder électroniques rapides, d’une puissance de 100 watts ou plus, utilisés pour des travaux nécessitant une plus grande puissance de chauffe tels que les travaux de robinetterie ou de plomberie. Ces derniers sont munis d’un pistolet qu’il faut activer pour libérer la chaleur, et d’une lampe de précision pour éclairer la zone à souder.

exemple de fer à souder à gaz

Contrairement au fer à souder électronique, le fer à souder à gaz n’a pas besoin d’être branché pour être utilisé : il fonctionne avec un brûleur alimenté par un réservoir de gaz, le plus souvent du butane ou du propane. Le fer à souder à gaz peut convenir à n’importe quel type de travaux d’électronique, de mécanique, de pyrogravure, et même de pâtisserie (le mode chalumeau peut vous servir pour vos crèmes brûlées et meringues !).

Selon le type de fer, sa puissance, sa qualité et sa marque, vous devrez débourser entre 7 à plus de 45 euros pour un fer seul.

Selon le type de fer à souder choisi, vous devrez prévoir de quoi l’alimenter. Pour un fer à souder électronique, pas besoin d’acheter, une prise de courant suffira (à part si vous trouvez le câble trop court, dans ce cas, vous aurez besoin d’une rallonge !) Pour un fer à souder à gaz, veillez à vous munir d’une recharge de gaz (souvent du butane, aussi utilisé pour recharger les briquets), d’autant plus que la plupart des fabricants ne la fournissent pas à l’achat. Vous pourrez en trouver pour moins de 10 euros.

Les pannes de rechange

Si vous êtes amenés à utiliser votre fer à souder pour différents types de travaux, il est important de posséder plusieurs pannes qui seront adaptées à l’utilisation et vous garantiront une soudure de bonne qualité. La panne est un élément majeur de votre soudure, il ne faut pas négliger son choix : pour des soudures courantes en électricité et en ferblanterie, privilégiez une panne droite, tandis que pour des soudures en électricité, télévision et radio, par exemple, utilisez une panne courbée. Enfin, pour l’électronique de précision, la panne courbée fine est la mieux adaptée.

accessoires fer à souder - les pannes c'est indispensable

Le type de panne dépend du fabricant : les fers à souder d’entrée de gamme ont une panne en cuivre tandis que les pannes dites « longue durée » sont recouvertes d’un alliage de fer, nickel et chrome. Le nettoyage régulier de la panne durant la soudure garantit une plus longue durée de vie dans tous les cas.

Le plus souvent, le fer à souder est vendu avec des pannes de rechanges (souvent au nombre de 3 à 5). N’hésitez pas à investir dans des pannes adaptées à votre utilisation et à les renouveler régulièrement. Mais attention, si vous achetez sur Internet, à choisir des pannes compatibles avec votre fer à souder !

Le fil à souder

Souvent fourni dans les kits, mais en trop faible quantité, le fil à souder est indispensable : sans lui vous ne pourrez pas souder. On vous conseille d’avoir plusieurs bobines d’avance car en trois à quatre utilisations, la bobine est vite consommée. Le fil à souder varie selon les marques, il peut être de plus ou moins bonne qualité, plus ou moins épais, etc.

Fil d'étain, c'est important pour la soudure

C’est en général un alliage de cuivre et d’étain, mais on peut trouver d’autres métaux d’apport (silicium, manganèse). Son diamètre varie entre 0,6 mm et 3,2 mm. Vous pourrez aisément trouver des bobines pour moins de 5 euros.

Le support du fer à souder

Le support n’est pas un accessoire obligatoire, mais nous vous recommandons fortement d’en avoir un. Souvent intégré dans les kits, le support classique est léger, pas trop encombrant, et a le mérite de vous permettre de reposer votre fer pendant l’opération de soudage. Vous éviterez ainsi de le faire tomber ou de vous brûler sur la panne chaude du fer qui traîne sur votre table.

Une éponge est intégrée au support de fer à souder, il faut l’humidifier avant chaque soudure, elle permet de nettoyer la panne de votre fer pour lui éviter de rouiller ou de se détériorer trop rapidement. Si vous n’avez pas de support et ne souhaitez pas en acheter, prévoyez au minimum une éponge !

Pompe à dessouder

La pompe à dessouder se présente comme une petite seringue à ressort qui fonctionne au moyen d’un piston. Elle est très pratique pour rectifier une soudure qui a été mal faite (lorsque le métal s’est trop répandu, par exemple). Son fonctionnement est simple : il faut d’abord faire fondre l’étain qui lie les deux composants à dessouder, puis on appuie sur un bouton qui déclenche l’action du piston et crée une forte succion, aspirant ainsi l’étain liquéfié.

Pompe à dessouder, si vous voulez refaire des soudures propres, c'est parfait

La pompe à dessouder est également souvent intégrée dans les kits complets, mais si ce n’est pas le cas, vous en trouverez pour moins de 10 euros. Elle vous sera toujours utile au moment où vous pensez en avoir le moins besoin ! On vous conseille de vous montrer prévenant en investissant dès le début dans une pompe à dessouder « au cas où ». C’est la garantie d’un travail propre et de qualité.

Les autres accessoires fer à souder utiles :

Il existe d’autres accessoires qui, s’ils ne sont pas indispensables peuvent s’avérer très utiles et vous faciliter la tâche lors de vos opérations de soudure :

  • Les pinces antistatiques : de petite taille, elles permettent de pouvoir toucher un circuit électronique ou de petites pièces mécaniques sans les endommager. Elles sont idéales si vous avez des travaux de précision à faire (composants CMS, réparation de petits appareils électroniques, etc.). Il en existe plusieurs modèles faits avec différents matériaux. A vous de choisir celles avec lesquelles vous serez le plus à l’aise !
  • La boîte à outil : souvent fournie avec les produits vendus en kit, la boîte à outil est très pratique pour ranger tous vos outils et accessoires au même endroit sans risquer de les égarer. Vous aurez ainsi tout ce qu’il faut pour vos soudures sous la main, ce qui vous permettra de réaliser rapidement vos travaux. Elle pourra également vous être utile pour transporter votre fer à souder et ses accessoires : d’une pièce à l’autre ou même en déplacement, cela peut s’avérer très pratique.

Bricoleurs débutants et confirmés, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour constituer votre propre trousse à outils de soudage ! A moins que vous n’optiez pour l’option la plus facile, qui est d’acheter un fer à souder en kit complet avec tous les accessoires fer à souder